Le design made in Landes

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

 

Lorsque l’on parle design, les esprits se tournent immédiatement vers Londres, Paris ou Milan. Loin de ces destinations phares du monde de la création, la chambre de commerce et d’industrie des Landes a pris l’audacieux pari de créer une école de formation aux métiers du design.

 

« The rocky horror shoes » par Victoria Rosello

Ouvert en 2009, sur le modèle de l’école de design de Nantes Atlantique, l’établissement accueillait alors ses neuf premiers étudiants. Trois ans plus tard, ils sont une bonne centaine à suivre les divers enseignements allant jusqu’au Bac +3. Une trentaine d’entre eux exposent actuellement (jusqu’au 30 novembre) leur travail au Café Music, haut lieu de la vie culturelle à Mont de Marsan.

Au dessus de la salle de concert, une passerelle métallique mène le visiteur dans un lieu d’échanges au sein duquel sont disposés un bar, une petite scène, des tables et des canapés. Dans cette ambiance détendue, quelques jeunes gens tapotent sur leur ordinateur portable pendant que d’autres roupillent de tout leur corps allongé. Un groupe est en pleine répétition et son batteur chauffe ses poignets et peaux d’instruments avec vivacité. Le genre d’atmosphère positive et propice à la création, idéale pour aligner le long des ses murs les œuvres conçues par les apprentis designers.

 

 

« La marche pour un monde plus propre » par Vincent Merian

 

Imaginé sous forme de figure imposée, l’exercice soumis aux étudiants est une composition à partir d’objets de la vie quotidienne : les chaussures. D’inspiration musicale, écologique, militante ou artistique, les copies rendues ne sont pas toutes au même degré d’aboutissement. Comme dans toute classe, le niveau n’est pas homogène et alors que quelques rares travaux sont dignes d’un exposé d’école élémentaire, certains surprennent par leur inventivité, leur talent ou leur professionnalisme. Outre les deux ouvrages en photographie ici, une mention spéciale peut être délivrée à Laura Berthelot pour ses ballerines sabots à la présentation léchée, ainsi qu’au justement cynique « marcher tue » signé Marc Paranelle.

 

Environnement, musique, mariage, dénonciation de la société de surconsommation…autant de sujets mis en avant par cette épreuve de création qui a la mérite de combiner deux intérêts majeurs : un intéressant aperçu des préoccupations de la jeunesse, et la confirmation (s’il en fallait une) que discipline d’avenir et territoire rural se conjuguent à merveille.

 

 

N.B: Les travaux des étudiants de l’école supérieure de design des Landes sont visibles au Café Music (4, cale de la marine à Mont de Marsan) jusqu’au 30/11/2012.

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

1 commentaire sur "Le design made in Landes"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *