Vidi, legi, amavi #5

Comme tous les vendredis, je vous livre dans cette chronique mes coups de cœur de la semaine. Au menu de cette fournée ; un animal littéraire, une question migratoire et un génie du hip-hop. Bon week-end à tous !

Comme tous les vendredis, je vous livre dans cette chronique mes coups de cœur de la semaine. Au menu de cette fournée ; un animal littéraire, une question migratoire et un génie du hip-hop. Bon week-end à tous !

640px-Porc-epic4

Apprivoiser la mort

Où et comment trouver la motivation pour continuer à vivre lorsqu’on est…

Où et comment trouver la motivation pour continuer à vivre lorsqu’on est frappé par le malheur ? C’est à cette question que Jean-Philippe Blondel tente de trouver réponse dans un magnifique roman autobiographique paru en 2011 et intitulé « Et rester vivant ». 

Et-rester-vivant

Festival Russenko, la Russie en partage

Pour la cinquième année consécutive, la ville du Kremlin-Bicêtre organisait le week-end…

Pour la cinquième année consécutive, la ville du Kremlin-Bicêtre organisait le week-end dernier le festival Russenko ; trois soirées et deux journées dédiées aux cultures russes et russophones dans toutes leurs diversités, et sous toutes les formes.

Mettre ce pays à l’honneur dans une commune qui porte en son nom le symbole moscovite du pouvoir étatique, une évidence pourrait-on penser, d’autant plus que la mairie développe activement un accord de coopération avec le district de Dmitrov, situé à soixante kilomètres de la place rouge. Les échanges entre les deux collectivités, dans les domaines du social et du culturel, débouchèrent naturellement sur l’idée d’une manifestation pour rapprocher les deux populations.  Le mot d’ordre est donc lancé ; se découvrir, autour de la diversité culturelle produite aujourd’hui dans la vaste Russie. 

russenko2014-bilan-cp.002