Vidi, legi, amavi #18

La plume de Julie Birmant jette dans les bulles de croustillants dialogues

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

Comme tous les vendredis, je vous livre dans cette chronique mes coups de cœur de la semaine. Au menu du jour ; une session live les pieds dans l’eau, de l’histoire de l’art en bulles et un premier album remarquable. Bon week-end 🙂

(©Yannick Revel)
(©Yannick Revel)

Musique : Cosmo Sheldrake

Découvert grâce à mon ingénieur du son préféré, j’enchaîne depuis quelques jours les titres de Cosmo Sheldrake. Multi-instrumentiste, le jeune homme joue avec des instruments traditionnels, mais aussi avec sa voix et les machines électroniques pour composer ses riches musiques. Bidouilleur de génie, il a également l’excellente idée de performer live dans des lieux aussi insolites qu’une ferme anglaise, une charrette dans les montagnes hongroises ou, comme ici, aux thermes marins de Budapest.

 

BD : Pablo

Publiée aux éditions Dargaud, cette série de 4 tomes a pour ambition de raconter le Pablo antérieur à la célébrité. Dans le premier volet, intitulé « Max Jacob », tout démarre en l’an 1900, date à laquelle le peintre ibérique découvre les joies de la vie parisienne. Narré par Fernande, qui fut sa compagne de 1904 à 1909, cet épisode suit les pérégrinations de ces deux protagonistes jusqu’à leur rencontre au Bateau-Lavoir.

La fine ligne et la mise en couleurs de Clément Oubrerie (Aya de Yopougon) nous plongent immédiatement dans le Montmartre encanaillé du début du 20e siècle. La plume de Julie Birmant jette dans les bulles de croustillants dialogues à la hauteur des esprits ici dépeints.

Le premier tome refermé, une seule obsession ; vite la suite !

Pablo-MaxJacob

 

Musique : Maribou State

Avec ce premier album, le duo britannique de Maribou State livre un bel échantillon de son talent. A l’aise dans son electro-pop, le groupe surfe sur de multiples facettes : tantôt « ambient », parfois dansant, mais toujours d’une grande et belle sensibilité.

Tous les morceaux sont en écoute sur Youtube, mais pour vous quitter il fallait bien un titre à danser !

 

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

1 commentaire sur "Vidi, legi, amavi #18"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *