Vidi, legi, amavi #11

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

Après deux semaines d’absence pour cause de jours fériés en France, cette chronique est de retour au cœur d’un long week-end entamé pour certains dès mercredi soir.

Au menu de ce vendredi : une exposition en briques, un gamin créateur de tubes électro, de l’art qui se promène en bus, et un transport vers une contrée musicale des plus envoûtantes. Let’s go !

Mura Masa « Someday Somewhere »

A l’âge où l’on se doit de réviser pour le bac, le jeune producteur britannique livre un premier Ep irrésistible. Mélodies ludiques et voix juvéniles, couplées aux rythmiques électro-dance, font de ces sept titres un véritable aimant à bonne humeur.

A titre d’exemple, retrouvez ci-dessous le tube en puissance ; « Lovesick Fuck ».

 

« Bus Expo » à Paris

Depuis le 27/04 et jusqu’au 17/05, les 25 navettes reliant Paris aux aéroports de Roissy et Orly, sont parées d’œuvres d’art contemporain. Une belle initiative d’Air France qui pose ainsi l’art aux regards de tous. Parmi les artistes représentés, on retrouve Ann Grim (design), Lahcen Khedim (peinture), Jan Lisman (numérique), Robert Faure (art chinois), Arié Botbol (photographie), Yann Saberras (peinture)…

Photographie d'Arié Botbol dur une des navettes Air France (©Onboard Media)
Photographie d’Arié Botbol sur une des navettes Air France (©Onboard Media)

Nathan Sawaya « The Art of the Brick »

Tout peut faire art, et tous types de matériaux peuvent servir à l’expression artistique. En utilisant la célèbre brique, Nathan Sawaya réussit une prouesse : l’universalité. Petits et grands, de tous pays se retrouvent devant les œuvres dont le medium populaire est utilisé pour retracer une partie de l’histoire de l’art ainsi que pour des créations originales de l’artiste américain.

Après avoir sillonné le globe (Australie, États-Unis, Singapour, Londres…), l’exposition événement pose ses briques à Paris Expo/Porte de Versailles jusqu’au 30/08.

 

Anouar Brahem « Souvenance »

Maître de l’oud, le musicien tunisien n’a de cesse de porter son instrument de prédilection sur des territoires inconnus. Accompagné par un piano, une basse, une clarinette et l’orchestre de Suisse italienne, il nous porte dans un voyage musical inédit. Vers une contrée où se rencontrent les musiques classique, orientale et jazz. Sublime.

https://soundcloud.com/peter-nader-2/anouar-brahem-souvenance-20170

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

1 commentaire sur "Vidi, legi, amavi #11"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *