Vidi, legi, amavi #5

Comme tous les vendredis, je vous livre dans cette chronique mes coups de cœur de la semaine. Au menu de cette fournée ; un animal littéraire, une question migratoire et un génie du hip-hop. Bon week-end à tous !

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

Comme tous les vendredis, je vous livre dans cette chronique mes coups de cœur de la semaine. Au menu de cette fournée ; un animal littéraire, une question migratoire et un génie du hip-hop. Bon week-end à tous !

640px-Porc-epic4

Livre : Alain Mabanckou « Mémoire d’un porc-épic »

Aux amateurs de mots, on ne présente plus Alain Mabanckou. Fer de lance de la littérature africaine francophone, le Congolais de Pointe-Noire reçu en 2012 les honneurs de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. Si je le connaissais de nom et de réputation, son roman phare publié en 2006 n’est tombé dans mes mains que ce mois-ci. Pour mon plus grand bonheur.

Sous une plume limpide, débarrassée d’impératifs de syntaxes, le lecteur suit avec délectation les confessions d’un porc-épic décrivant de façon unique l’univers villageois qu’il côtoie. Légendes africaines, croyances religieuses, le petit animal scrute les méandres du caractère humain, et passe à l’épreuve de ses épines râpeuses les travers de nos congénères. Style atypique et narration originale sont parmi les ingrédients qui ont contribué au succès de ce roman couronné par le prix Renaudot à sa sortie.

L'auteur et son oeuvre.
L’auteur et son oeuvre.

Musique : Kendrick Lamar « To pimp a butterfly »

Je ne fais pas dans l’originalité en recommandant cet album déjà largement encensé par la critique. Avec ce nouvel opus, l’artiste de Compton (L.A) s’impose définitivement comme l’un des meilleurs rappeurs de sa génération. Largement croisé avec d’autres genres de musiques afro-américaines, les seize titres nous régalent d’un hip-hop funky soul duquel ressort sans équivoque le génie de son auteur.

Presse : Immigré ou Expatrié ?

Une fois n ‘est pas coutume l’article dont je vous parle ici est rédigé en anglais. Paru sur le site de The Guardian vendredi dernier, la question posée par son auteur soulève une nuance de vocabulaire commune à tous les pays occidentaux. Connaissez-vous la différence entre un immigré et un expatrié ? Une simple question de point de vue démontrée de façon implacable par le rédacteur en chef activiste de SiliconAfrica.com. A lire en suivant ce lien.

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

1 commentaire sur "Vidi, legi, amavi #5"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *