La Maison du Fleuve

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

En sortant du périphérique bordelais, il ne faut guère plus de dix minutes pour rejoindre la commune de Camblanes et Meynac. Arrivé par la D10, les panneaux en bordure de route indiquent l’établissement, et leur présence est loin d’être superflue. En effet, l’emplacement de la Maison du Fleuve n’est pas en bord de route et on ne passe pas devant par hasard. Après avoir viré à droite suivant la signalisation, dépassé les divers locaux d’une zone artisanale, on pénètre sur un chemin arboré qui débouche sur un parking entourant une petite forêt de bambous. Le véhicule stationné, il est temps d’entrer dans ce lieu, suivez le guide…

 

Un comité d'accueil areptilien (crédit: Yanik)
Un comité d’accueil artistico-reptilien (crédit: Yanik)

Portière claquée, le regard est inévitablement attiré par une gigantesque sculpture exhibant les crocs d’une gueule reptilienne aux multiples facettes. Surprenant et enthousiasmant comité d’accueil qui encourage à emprunter le passage en bois menant vers un charmant patio au fond duquel se situe l’entrée du restaurant.

Après avoir traversé une salle dont le centre est occupé par une cheminée suspendue et les contours sont dessinés par de larges ouvertures vitrées, on m’invite à prendre place sur la vaste terrasse surplombant le fleuve Garonne. La vue sur le cours d’eau est imprenable, on y admire les baraques de pêcheurs ainsi que le ponton privé de la bâtisse, tout en respirant le vent marin venu de l’Atlantique via l’estuaire de Gironde.

Sur le terrain du cadre et de l’ambiance, le niveau est élevé tant la situation et l’originalité confèrent à l’endroit un caractère unique. La cuisine sera-t-elle à la hauteur ? Verdict dans un instant.

IMG-20130805-01445
Salon détente dans le patio

Après avoir choisi le menu du midi valable en semaine, une formule complète à 17 €, j’attends le premier plat confortablement installé sur une chaise en résine tressée. Lorsque l’entrée est déposée sous mes yeux, la satisfaction est totale. Le duo de poissons marinés (énoncé de la carte) se présente sur une assiette rectangulaire divisée en trois espaces ; tartare de saumon d’un côté, carpaccio de saumon et daurade de l’autre, salade au milieu. L’éventail blanc et orange composé par les fines tranches laisse apparaître une chair agréable mais concède un brin de déception ; l’assaisonnement étant bien trop sobre pour donner de la personnalité à ce plat. Même constat pour le tartare, bonne matière première mais faiblesse dans sa préparation. On attend mieux d’une entrée froide, dont la qualité aurait pu aisément être subjuguée par une pointe de vivacité.

 

Duo de poissons marinés (crédit: Yanik)
Duo de poissons marinés (crédit: Yanik)

Restant sur le thème marin pour le plat de résistance, je reçois avec impatience une brochette de saumon (encore) et lieu noir de nouveau servie sur un contenant allongé. Couché sur un riz aux amandes et à l’ananas, le bâton poissonnier est agrémenté d’une sauce aux oignons et champignons. Enfin de l’originalité dans ce plat à tendance exotique dont la cuisson de la banderille est réalisée à la perfection. Tendresse de la chair, mélange des saveurs, voilà une réussite un cran au dessus de l’entrée en matière.

La clôture du déjeuner est effectuée par un crumble d’abricot, poire et pomme, contenu dans une cassolette blanche. La présentation spartiate est juste agrémentée d’un physalis, bien trop simple pour constituer une note finale digne de l’établissement.

IMG-20130805-01442
Brochette de poissons, riz Madras (crédit: Yanik)

Dans ce cadre hors du commun, on peut déplorer un manque d’inventivité dans la préparation et la présentation des assiettes. Cependant, il en faudrait peu pour donner une dimension supérieure à une cuisine en manque de créativité, et ainsi la mettre au niveau d’un lieu qui, rien que pour son aspect atypique mérite d’entrer dans mon carnet. Un mince effort à fournir et le pas pour devenir incontournable sera franchi.

 

LA MAISON DU FLEUVE

20, chemin Seguin, 33360 Camblanes et Meynac

IMG-20130805-01439
La terrasse sur la Garonne (crédit: Yanik)
IMG-20130805-01444
crédit: Yanik
The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

2 comments on “La Maison du FleuveAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *