Quand le Maroc joue au football…américain!

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

En expansion dans de nombreux pays, le sport phare des Etats-Unis connait quelques tentatives d’émergence sur le continent africain. Alors que le Nigéria est le premier à disposer d’une fédération sportive dédié à ce sport, l’Egypte organise un championnat et le Maroc bénéficie d’une sélection nationale.

Sur les terres du roi Mohammed VI, les deux principales initiatives visant à implanter le football américain sont l’œuvre de personnes en provenance d’univers différents, deux hommes qui ont semé les premières graines d’une plante exotique dans le royaume chérifien.

 

Une action américaine sur le sol marocain

Le premier est un citoyen américain, originaire d’Annapolis dans le Maryland. Travailleur humanitaire pour l’organisation gouvernementale Peace Corps Volunteers, Xavier Rathlev a l’idée d’intégrer le sport numéro un de son pays dans le programme d’aide aux populations locales. Résidant à Errichidia (depuis il est rentré aux Etats-Unis), il entreprend la greffe dans la région et fonde un club de flag football à moins d’une heure de route dans la ville de Goulmima. Dans cette cité de moins 20.000 habitants, seuls deux sports disposent d’une équipe officielle : le football (soccer) et le basket. Depuis le mois d’octobre 2011, un troisième club a vu le jour avec le Goulmima American Football Club qui attire de nombreux jeunes et fait tâche d’huile entraînant la création d’une autre équipe dans la région ; Arfoud Desert Stars.

Entre ces deux clubs précurseurs se dispute le premier match de l’histoire du flag marocain le 11/03/2012 soldé par la victoire des joueurs d’Arfoud. Au-delà du résultat final Xavier Rathlev retient surtout l’émulation du public et des jeunes autour de ce sport. « C’est incroyable de voir la vitesse à laquelle ils apprennent les règles et les rouages d’une discipline totalement nouvelle pour eux » précise-t-il. Cet événement a été un vrai catalyseur devant un public venu en nombre, composé de plusieurs personnes reparties avec la motivation de créer une équipe chez eux.

 

Une action du 1er match de flag football marocain
Une action du 1er match de flag football marocain

Une idée marocaine née en France

En parallèle de cette initiative américaine sur le sol marocain, une autre idée germe dans la tête d’un marocain résidant en France. Passionné depuis longtemps par ce sport, c’est lors de son arrivée dans l’hexagone qu’Ahmed Ben El Cadi découvre les joies du terrain. Après des débuts en flag, il passe vite à la version équipée et portera le casque des Molosses d’Asnières ainsi que des Iron Mask de Cannes. A l’automne 2011, il entreprend de fédérer l’ensemble des joueurs marocains, pratiquants de ce sport. Par un simple groupe Facebook, le bouche à oreille fonctionne rapidement et les contacts se multiplient. Des joueurs évoluant en France, en Espagne et en Belgique se manifestent tant en senior qu’en catégories de jeunes.

Devant l’émulation suscitée, le nombre de personnes ayant répondu présent s’avère suffisant pour monter une équipe senior. « Les joueurs étaient ultra motivés à l’idée de représenter leur pays et d’aider au développement du sport au Maroc » explique Ahmed.  L’histoire est en route et le premier rassemblement des joueurs de cette sélection marocaine a lieu en janvier dernier à Asnières pour un stage d’entraînement devant se conclure par une confrontation face aux Monarques de Saint Denis. Contrariés par la neige, les plans sont bouleversés et le match reporté au printemps après la saison du club de Seine Saint Denis.

 Affiche-Maroc-Monarques

 

Un tournoi de flag aux portes de l’Espagne

Il en faut plus pour désespérer les membres de l’association American Football Morocco et ce week-end constitue le premier pas d’uneAffiche-Flag-Tanger longue marche en vue d’intégrer le football d’outre Atlantique dans le paysage sportif marocain. Soutenu par Marc Angelo Soumah (Président de la fédération française de football américain FFFA et responsable Afrique pour la fédération internationale IFAF), le porteur du projet continue ses démarches et noue des relations, notamment avec l’entente sportive marocaine, organisation dont le but est de promouvoir les sports mineurs du pays. Alors que l’action de Peace Corps se focalise sur l’intérieur du pays, il se concentre plutôt sur la côte : Casablanca, Rabat, Tanger. Dans la capitale du pays, il a organisé en juillet dernier une initiation au flag suivi d’un tournoi, cette manifestation sera transposée à Tanger le 30 mars prochain pour un évènement auquel tous les fans marocains mais aussi espagnols sont conviés.  Quant à Casablanca, la plus grande ville marocaine, il se réjouit de pouvoir apport er son soutien à une initiative menée par des habitants de la ville, « cela fait plaisir de voir que notre travail fait des émules et que des équipes peuvent se monter en dehors de notre association ».

Une rencontre internationale en Suisse

Alors que l’équipe nationale attend de jouer son premier match, les projets ne manquent pas et une autre rencontre est programmée en septembre en Suisse sur le terrain des Neuchâtel Knights dont le président suit l’aventure de l’équipe marocaine depuis ses débuts.

Un tournoi de flag et deux rencontres internationales, voilà qui promet un avenir proche plutôt bien rempli pour Ahmed Ben El Cadi. Et lorsqu’on l’interroge sur le futur plus lointain, il se projette dans trois ans en imaginant « une ligue de flag avec huit clubs et deux formations de football équipé. Au train où vont les choses, c’est un objectif atteignable ! » assure-t-il.

Une perspective réaliste pour un sport qui tisse lentement mais sûrement sa toile  et qui, n’en doutons pas, trouvera les forces vives nécessaires à une implantation durable.

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

4 commentaires sur "Quand le Maroc joue au football…américain!"Donnez votre opinion →

    1. Salut!
      Pour cela je t’invite à prendre contact avec l’association American Football Morrocco (via facebook ou twitter), ils pourront t’indiquer s’il y a un projet en cours sur Kenitra.
      A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *