Le Moulin des Saveurs à Barbaste

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

 

En Pays d’Albret, les berges de la Baïse offrent bien des surprises. L’une d’elles se niche aux pieds de deux tours médiévales plantées au bord du cours d’eau, deux sentinelles témoins et garantes de la douceur de vivre.

Une des annexes du moulin des tours, est aujourd’hui transformée en restaurant à l’architecture atypique dont une partie de la salle, creusée à même la roche, convie ses visiteurs à un repas troglodyte.

Dans ce cadre hors du temps et gorgé d’histoire, pas de chichis ni de ronds de jambes. La simplicité de l’ameublement et la justesse du service nous rappelle à l’essentiel dans ce type de commerce : l’assiette.

 

Le feuilletage de la carte dévoile trois menus à 30€, 40€ et 17€, ce dernier étant servi uniquement le midi en semaine et pouvant se décliner avec un accompagnement œnologique moyennant quatre euros supplémentaires.
Enthousiasmé par l’ultime combinaison, j’embarque pour ce voyage gastronomique prometteur composé de  trois plats et de deux verres de vin. Le décollage ne se fait pas attendre et se présente sous la forme d’une farigoule, une entrée chaude d’origine provençale, revisitée par le capitaine des lieux. Sa version du plat nous régale avec des lamelles de cœurs d’artichauts arrosées d’un jus de viande à l’estragon, surmontées d’un œuf poché.

 

L’envol est réussi, reste à confirmer en stabilisant l’appareil. L’altitude est alors maintenue par le niveau du plat suivant : un rôti de saumon à la ciboulette, déposée sur un confit de fenouil au pastis. Cette étape valide définitivement le nom de l’endroit tant les saveurs  explosent sous le palais à chaque bouchée. La douceur du poisson relevée par le légume anisé, la tendresse de la chair contrastée par la peau croustillante, l’éclat des baies de roses, autant de sensations qui font danser nos papilles.

 

 

Suavement s’effectue l’atterrissage par une gourmandise locale améliorée, un clafoutis aux pruneaux, pommes, poires,  délicatement
démoulé sur un filet de caramel de lait.

Fin du vol, je sors de l’embarcation réjoui par le transport gustatif avec une seule idée en tête, comme à chaque retour de voyages ; l’envie de repartir.

 

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

1 commentaire sur "Le Moulin des Saveurs à Barbaste"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *