Croisement de regards

Tu aimes cet article? Merci de le partager 😉

 

 

Une promenade artistique sur le littoral basque à travers les générations et les styles, tel est le programme promis par l’exposition visible jusqu’au 31 octobre.

Tout semble opposer Françoise Clavel et Cédric Mégnien pourtant deux passions les unissent : la peinture et le Pays Basque. Se côtoyant depuis plusieurs années, ces deux là n’ont pas mis beaucoup de temps à comprendre que leurs styles pouvaient être complémentaires. Cette union artistique débouche aujourd’hui sur une troisième exposition commune dans les murs du Colisée à Biarritz.

Le port des pêcheurs de Biarritz par Françoise Clavel

Native de la cité balnéaire, la jeune et dynamique retraitée est depuis toujours attirée par l’océan, ce dernier exerçant un véritable pouvoir d’attraction sur elle. Passionnée par l’univers marin, Françoise Clavel expose ici des sujets variés comme des voiliers, des navires de guerre, et bien évidemment des paysages côtiers. Sa ville de naissance est à l’honneur avec ses plages, son port des pêcheurs, la villa Belza… Les travaux retranscrivent à merveille la si particulière lumière qui se pose souvent dans cette région. Douceur du matin ou couchers de soleil, la touche est toujours ultra réaliste et s’attarde sur les moindres détails d’un paysage ou d’une architecture.

 

Le musée de la mer de Biarritz par Cédric Mégnien

 

A contrario, Cédric Mégnien épure ses toiles et interprète les décors avec des lignes. Il en résulte un travail très graphique rehaussé par une palette vive et une attendrissante patte naïve. Le trentenaire résidant dans la région depuis sept ans avoue qu’il s’y est tout d’abord installé pour s’adonner à sa passion de la glisse. Arrivé par et pour le surf, la vie au Pays basque sera pour lui un déclic qui le poussera à réaliser ses premières toiles. Au début limité aux vagues et au surf, son travail s’enrichit au cours des années et le cadre s’élargit. Couleurs, joie et traits simplifiés, la peinture traduit à merveille l’état d’esprit de l’artiste dont le style pictural est « une vraie philosophie de vie, un reflet du monde » tel que souhaite le voir ce jeune père qui a su garder ses yeux d’enfants.

 

The following two tabs change content below.
Yanik
Je lis, j'écris, je mange, je découvre, j'observe, je bois, j'analyse, je dors, je rêve... Art, Voyages, Afrique, Pays Basque, Liberté, Justice et Démocratie.

0 comments on “Croisement de regardsAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *